Une faille des serveurs de Facebook entraîne la fuite des informations personnelles de 553 millions d'utilisateurs

Selon un rapport récent, le réseau de médias sociaux le plus populaire au monde, Facebook, a été touché par une violation massive de données. Facebook compte plus de 2,6 milliards d'utilisateurs actifs mensuels à travers le monde, et parmi eux, plus d'un demi-milliard de comptes d'utilisateurs auraient été touchés par la fuite de données. La suite est consacrée à un bref détail sur cette attaque.

Les données futées

La base de données de plus de 533 millions d'utilisateurs a été repérée sur un forum de piratage par le directeur de la technologie de Hudson Rock, Alon Gal. Une grande partie des données provient des États-Unis, où plus de 32 millions d'enregistrements ont été compromis. Pour être informé davantage, cliquez ici.

La liste compilée à partir de cette brèche expose les numéros téléphoniques mobiles de plusieurs millions d'abonnés de Facebook. Il est donc possible de rechercher un identifiant Facebook et de trouver le numéro de téléphone lié à cet utilisateur, ou vice versa.

D'autres informations personnelles telles que l'adresse électronique, la date de naissance, la géolocalisation, la date de création du compte, le statut relationnel et la biographie semblent également être visibles pour une majorité des comptes de la base de données. Il va sans dire que c'est une mine d'or pour les escrocs, les spécialistes du marketing et les pirates informatiques.

La vulnérabilité qui a favorisé cette fuite n’est pas récente

Un porte-parole de Facebook a déclaré que la vulnérabilité à l'origine de cette brèche avait été corrigée en 2019. Cela signifie que la seule grâce salvatrice pour la société de médias sociaux est que la base de données divulguée n'est pas récente, mais cela ne signifie pas que les informations ne sont pas encore pertinentes. Après tout, les gens n'ont pas tendance à changer souvent leur date de naissance, leur adresse ou leur adresse électronique.

Maintenant que les données sont rendues publiques, Facebook ne peut pas faire grand-chose. Les utilisateurs peuvent toutefois anticiper et lutter contre les attaques ciblées ou leurs informations personnelles pourraient être utilisées pour des escroqueries.