Connaître sa clientèle pour mieux répondre à ses besoins et générer du business

Pour réussir dans le monde du commerce, il est nécessaire d’avoir les qualités requises pour un commercial digne du nom. La première de ces qualités est la curiosité. Car, on ne saurait mieux répondre aux besoins de sa clientèle que si on a appris à la connaître. Et pour y arriver, il faut être nécessairement curieux à son sujet. Ce qui revient aussi à lui poser des questions. Cependant, il n’est pas donné à tout le monde de savoir poser des questions. Découvrez alors à travers la lecture de cet article les meilleures manières de poser des questions à sa clientèle.

Laisser le client parler

La première manière que vous suggère ce site pour mieux connaître son client est de le laisser parler. Il s’agit de lui accorder le temps de se faire connaître lui-même à travers les questions que vous lui poserez à intervalle non régulier. Il faut donc éviter d’harceler le client de questions. Privilégiez surtout des questions qui permettent à votre client de s’exprimer le plus possible par rapport à ses besoins ou problèmes. A ce sujet, évitez de l’interrompre. Pour réussir à ce niveau, il est souhaitable que vous prépariez d’avance votre entretien avec vos clients. Ainsi, vous avez les questions types à leur poser pour les amener à se faire connaître, eux et leurs besoins.

Evitez la formulation des hypothèses avant l’avis même du client

S’il y a quelque chose à éviter dans le processus de la connaissance du client pour mieux le connaître et répondre à ses attentes, c’est de formuler des hypothèses avant votre entretien. Car, le risque est d’orienter l’entretien d’une manière qui nous avantage. Autrement dit, on cherche à travers nos questions lors de l’entretien à confirmer nos hypothèses. Ce qui est tout à fait déconseillé même si vos hypothèses sont savamment élaborées en tenant compte de votre premier contact à distance avec le client. Il faut plutôt attendre l’avis et l’explication de la situation du client lors d’un entretien face à face. Cela peut mieux vous orienter dans la formulation de vos questions.