Comment se fait remboursement par un orthophoniste ?

La médecine est un secteur complexe qui regroupe plusieurs professionnels de santé parmi lesquels on retrouve l'orthophoniste. Ainsi, comme toute mutuelle santé, un remboursement est envisageable, c'est le cas ici avec les séances chez l'orthophoniste dont la loi exige les modalités. Nous vous proposons dans cet article quelques conseils sur le processus de remboursement chez un orthophoniste.

La rééducation chez un orthophoniste : combien coûte-t-elle ?

Il est quasiment impossible de parler des séances de rééducation d'orthophoniste sans faire référence à l'assurance. Ceci, parce que le remboursement d'un orthophoniste est clairement assuré sur ce principe. À ce titre, il faut retenir que l'orthophoniste est un professionnel médical qui s'occupe généralement des problèmes délicats en occurrence les troubles de parole dont le processus se fait sur des séances. Des séances de rééducation qui sont programmées selon les besoins du patient. Il est souvent conseillé pour un patient malade de faire au moins 50 séances. Parlant du coût de la rééducation chez un orthophoniste, il faut préciser qu'il varie selon le code acte médical d’orthophonie (AMO) du patient. En clair, chaque séance dispose d'un AMO qui permet de calculer le prix. Une fois le code AMO connu, le prix se fixera en fonction du CCAM (Clarification commune des actes médicaux). Par exemple, s'il s'agit d'une séance de rééducation de la déglutition atypique, le code AMO 8 et le prix est de 20 € par séance.

Comment obtenir son remboursement chez un orthophoniste ?

Avant de prétendre à un remboursement, il faut d'abord souscrire à une assurance maladie puisque le tarif d'une séance est déjà de base encadrée par cette assurance. Ce qui nécessite l'accord de la sécurité sociale avant le début des séances. Si la sécurité sociale n'est pas informée, envisager un remboursement sera difficile parce que c'est l'institution qui prend en charge à hauteur de 60% des frais et le patient s'occupe du reste. Il faut donc retenir que pour être remboursé par un orthophoniste, il faut l'implication de la sécurité sociale.