Cause des problèmes d’audition

La diminution de l’acuité auditive est très courante, mais son origine ne relève pas forcément de l’âge. Bien que la presbyacousie soit le facteur responsable de nombreux dysfonctionnements auditifs, certaines autres causes que vous ne connaissez peut-être pas sont susceptibles d’affecter votre audition. Découvrons dans cet article quelques causes de troubles auditifs.

La Presbyacousie

Au fils du temps, le système auditif humain est appelé à prendre un coup, ce qui va causer des soucis d’audition. La disparition progressive des cellules ciliées dans l’oreille interne provoque une baisse de la capacité auditive. Cette surdité, appelée presbyacousie, est qualifiée de naturelle. Si vous désirez en savoir plus sur d’autres causes, il faut continuer à lire.

Le traumatisme auditif

Des troubles auditifs peuvent aussi survenir suite à un traumatisme sonore. Ces problèmes auditifs sont causés pour la plupart du temps à une exposition permanente à des bruits d’une intensité exagérée. Cette exposition provoque une stimulation constante des cellules ciliées qu’on retrouve dans l’oreille interne. Deux types de traumatisme sont connus :
Le traumatisme aigu, provoqué suite à une courte exposition à un excès de décibels (détonation, concert...) ;
Le traumatisme chronique, causé par une exposition répétée au bruit (exposition au bruit au travail, écoute répétée de musique au casque...)

Causes médicales

Il se peut que les difficultés auditives aient une origine médicale. Il en est ainsi de certaines affections ou infections (la maladie de Ménière est chronique) qui abîment les nerfs de l’oreille ou le cerveau (rougeole, oreillons, méningite, scarlatine...). De telles causes médicales sont susceptibles d’entraîner une surdité soudaine ou progressive.
La prise de quelques médicaments (dits ototoxiques) peut aussi engendrer des dégradations importantes de l’oreille interne et participer aux origines de la surdité en cas de prise excessive à court et à long terme (antibiotiques : Aminoglycosides, Erythromycine, Vancomycine ; anti-inflammatoires non stéroïdiens, diurétiques, anticancéreux...).