3 choses indispensables sur les crypto-monnaies

Une crypto-monnaie est une monnaie virtuelle. Elle se repose sur un protocole informatique appelé blockchain. Elle prend le nom de crypto-actifs à partir du moment où elle est stockée sur un support électronique permettant ainsi à une communauté de l’accepter comme moyen de paiement et de faire des transactions. Ces transactions s’effectuent sans avoir à recourir à la monnaie légale. Voici 3 choses indispensables sur les crypto-monnaies.

La création des crypto-monnaies

Les crypto-monnaies sont créées par une communauté appelée miners. En effet, grâce à un algorithme qui génère des tokens ou jetons qui leur sont distribués, ces miners ne font que jouir de leurs participations au fonctionnement du système.

Les jetons ou tokens crées ou distribués, sont stockés dans un coffre-fort électronique appelé wallet qui est installé sur un ordinateur, une tablette ou un portable. Il est possible de les transférer entre membres de la communauté de façon anonyme via internet.

La légalité et la sûreté des crypto-monnaies

À l’heure où nous écrivons, les crypto-monnaies ne sont pas encore réglementées. Elles n’ont pas un statut juridique et ne sont pas reconnues comme des instruments financiers. En effet, leur encadrement par les pouvoirs publics demeure embryonnaire.

Investir en crypto-actifs est donc risqué et beaucoup d’escrocs opèrent sur internet. Cependant, plusieurs personnes se font d’énormes bénéfices avec les crypto-monnaies car chacun est libre, de choisir ou pas, de se faire payer en crypto-monnaies.

Les risques de la crypto-monnaie

Gagner beaucoup de bénéfices voudra dire qu’il faut être prêt à également faire assez de perte. Avant d’investir dans la crypto-monnaie, vous devez savoir qu’il y a des risques à courir.

Le cours des crypto-monnaies est très volatil. Ce qui pourrait exposer les investisseurs à des pertes financières très élevées. Aussi, le piratage informatique ou hacking met, quelques fois, le système en difficulté. La crypto-monnaie, par son caractère anonyme, pourrait contourner les règles relatives à la lutte contre le blanchiment des capitaux et participer au financement d’activités criminelles.